Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Regard (perplexe) sur la campagne

    - La campagne électorale me semble toujours aussi affligeante. Si je n'avais au fond de moi-même un reste de conscience qui me rappelle que voter est un devoir citoyen, je crois que j'abstiendrai au premier tour de la présidentielle (comme au deuxième).

    - On a l'impression que les véritables enjeus pour demain ne sont pas abordés : quelle place la France entend jouer dans la recherche de solutions à la crise économique et financière, quelles propositions au niveau européen pourrait-elle avancer ? Certes Nicolas Sarkozy propose une politique concertée avec l'Allemagne, mais cela semble insuffisant. Quant à Hollande et Bayrou, ils sont quasi inaudibles sur ces thèmes.