Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • à moins d'un an de la présidentielle

    En cette fin de mai 2011, alors que dans onze mois nous serons entre les deux tours de l"élection présidentielle, l'événement le plus commenté reste la sortie de DSK du paysage politique.

    Côté socialiste, Martine Aubry sera très probablement candidate, une candidate par défaut, une candidate presque malgré elle. Ce qui me parait être son "défaut" principal est qu'elle risque d'être une candidate prisonnière de la gauche de son parti, des courants de la gauche les plus irrélistes. Son concurrent, François Hollande, donne l'impression a contrario d'être un homme libre, un homme désireux et capable d'aller à la rencontre de ses compatriotes.

    Côté centre-droit, Borloo continue à subir une forte pression : ses "amis" politiques le dissuadent d'être celui qui serait le responsable d'un 21 avril de la droite. En contribuant à "débarrasser" la France de Sarkozy, il rendrait un fier service à notre pays, mais il n'est pas sûr que l'ancien ministre de Sarkozy soit dans cet état d'esprit.

    Le seul vote possible au premier tour reste François Bayrou mais sera-t-il à la hauteur de nos espoirs?